Les élus de l'Agglo votent une motion de soutien à l’activité économique de proximité

Lieu : à définir

Le Conseil communautaire de Clisson Sèvre et Maine Agglo réunit mardi 3 novembre au Quatrain à Haute-Goulaine a voté une motion en soutien aux commerces et à l'activité économique locale.

Les élus de la Communauté d’agglomération Clisson Sèvre et Maine Agglo, Président, Vice-présidents, Maires et Conseillers communautaires, ont souhaité attirer l'attention du Gouvernement et apporter leur soutien aux commerçants et artisans de proximité dans le contexte du reconfinement entré en vigueur le vendredi 30 octobre pour faire face à la reprise de l’épidémie de COVID-19.

Motion de soutien à l’activité économique de proximité

Notre pays fait face à une crise sans précédent, tant sur plan sanitaire qu’économique et social.
Le nouveau confinement annoncé par le Président de la République met à l’épreuve l’économie nationale et impacte fortement l’activité économique, dont celle de notre territoire.

Ce nouveau confinement pose deux difficultés.
Face à l’annonce de la fermeture de certains commerces, dits « non essentiels », il apparait aujourd’hui une inégalité de traitement incomprise de nombreux commerçants, alors qu’ils ont démontré leur capacité à mettre en place un protocole sanitaire strict. Une situation qui se révèle également incompréhensible pour de nombreux citoyens.
Par ailleurs, il est demandé aux petits commerçants de fermer le rideau durant ces prochaines semaines, pour enrayer le développement de l’épidémie.
Les élus sont particulièrement sensibles à ces fermetures, soutenant tous les jours les commerces présents dans leurs communes.

Cette pratique conduira inévitablement à la fermeture définitive de certains commerces de proximité, impactant alors la vitalité des communes rurales.
Conscients de la gravité de la situation sanitaire et de l’importance du confinement, les élus du territoire sont soucieux de préserver la santé de leurs concitoyens. Aujourd’hui, bien que certains territoires soient moins impactés, il appartient à tous, au nom de la solidarité nationale de veiller au respect et à l’application des mesures de distanciation et des gestes barrières.

Cependant, pour rétablir un équilibre entre tous les commerces, les élus souhaitent qu’un traitement juste soit appliqué.
Ils demandent donc solennellement au Gouvernement des mesures d’assouplissement pour permettre la réouverture des surfaces de vente et de service de proximité dans un cadre sanitaire respecté.