• Tarif plein : 15€
  • Réduit : 13€
  • Jeune : 9€
  • Jeune abonné : 7€
  • Abonné : 10€

12 ans

Qui va garder les enfants ?

Nous sommes très heureux d’accueillir pour la première fois au Quatrain Nicolas Bonneau, artiste engagé qui signe ici une pièce

remarquable sur le sexisme en politique.

Par Nicolas Bonneau - Cie La Volige

 

En 2007, lorsque Ségolène Royal a présenté sa candidature à l’élection présidentielle en même temps que son compagnon, Laurent Fabius a demandé « Mais alors qui va garder les enfants ? ». Toujours fidèle à son travail de collectage et d’enquête, Nicolas Bonneau a alors suivi des femmes politiques dans leur quotidien pendant plus de deux ans, questionnant leur relation au pouvoir, au féminisme. Il les regarde vivre au quotidien dans un milieu encore très largement réservé aux hommes : le monde politique. Seul en scène, il en dresse une série de portraits émouvants ou caustiques et y mêle également une histoire plus personnelle qui le conduit alors à interroger sa propre domination masculine et sa place d’homme dans une société encore très largement inégalitaire.

 

 

Qui va garder les enfants ? ( teaser mairie) from La Volige on Vimeo.

Spectacle écrit par Nicolas Bonneau et Fanny Chériaux

Interprété par Nicolas Bonneau

Mise en scène Gaëlle Héraut Création musicale Fannytastic

Scénographie Gaëlle Bouilly, assistée de Cellule B Costumes Cécile Pelletier Création lumière Rodrigue Bernard Création son Gildas Gaboriau Régie plateau Cynthia Lhopitallier

 

Production : Compagnie La Volige/Nicolas Bonneau Co-production : Théâtre de Belleville, Paris 11ème • OARA Nouvelle-Aquitaine • Théâtre des Sources - Fontenay aux Roses (92) • CPPC/ Théâtre L’Aire Libre – Rennes (35) • La Maison du Conte et Le Théâtre - Chevilly-Larue (94) • Ville de Bayeux (14) • Le Gallia Théâtre - Saintes (17) • La Coupe d’or – Scène conventionnée de Rochefort (17) • Théâtre de Cornouaille - Scène nationale de Quimper (29) • La Mégisserie, Saint-Junien (87) • Les 3T – Chatellerault (86) La Volige est conventionnée par la DRAC Nouvelle-Aquitaine et la Région Nouvelle-Aquitaine, et est soutenue par le Département des Deux-Sèvres.