Les Cinquante

...quand se mêlent histoire, art et territoire

L’histoire des 50 otages tout le monde la connait…ou presque. Dans le cadre du Projet Culturel de Territoire, le Service Culturel de Clisson Sèvre et Maine Agglo a souhaité mettre en lumière cette histoire locale trop peu connue en s'associant à la Compagnie Théâtre d'ici et d'ailleurs et à la Commune de Saint-Fiacre-sur-Maine. En effet, sur une commande du Comité Départemental du Souvenir, la cie Théâtre d'ici ou d'ailleurs a écrit une pièce hommage à ces 50 otages, un voyage autant joyeux que poignant. Une belle collaboration qui s'est élargie au fil du projet pour un spectacle associant les élèves de CM1 et CM2 de Saint Fiacre et l'école de musique Sol en Vigne.

Les cinquante, un projet ancré sur le territoire

80 ans plus tard, cette histoire peut nous paraître datée. Pourtant elle garde localement la trace de ce martyre, puisque sur les 48 fusillés, 6 seront enterrés à Haute-Goulaine, 6 à Basse-Goulaine et 5 autres à Saint-Julien-de-Concelles.

Une collaboration théâtrale entre comédien.nes amateur.es et professionnel.les

Cela fait déjà quelques années que la troupe de Théâtre d’Ici ou d’ailleurs est sollicitée pour « le souvenir ». Déjà bien implantée sur le territoire, c’est tout naturellement que la compagnie devient partie prenante de cette aventure humaine et artistique en collaboration avec deux autres troupes de théâtre amateures. « Quand le service culture de l'Agglo nous a proposé de s’allier à l’équipe du Marais de Haute-Goulaine et l’équipe Balivernes de Château-Thébaud, avec qui je travaille respectivement depuis 5 et 28 ans, j’ai trouvé cela très intéressant. J’ai alors remanié la scène Brèves de comptoir dans un café, située en 1941, juste après l’exécution des 48 otages. Les 11 comédiens des troupes amateurs interviennent pleinement et sont parties prenantes dans 3 autres scènes, avec les professionnel.les…et ça, c’est un pari ! Nous allons jouer deux fois. Cette aventure est humainement, artistiquement et historiquement très enrichissante ! » explique Claudine Merceron.

Du théâtre, mais pas que…

Au cœur du spectacle, le partenariat avec la commune de Saint-Fiacre-sur-Maine et notamment les 24 élèves de CM1-CM2 de l’école Chat Perché. L'occasion pour les classes de mener des ateliers de théâtre avec la comédienne Élodie Retière, mais aussi de réaliser tout un travail sur la Résistance de la seconde guerre mondiale dans le cadre du programme d’histoire avec leur enseignante. Les classes pourront ensuite expérimenter le plaisir de monter sur scène lors des deux représentations à Saint-Fiacre-sur-Maine.

Et la Résistance en musique, ça donne quoi ?

Pour parfaire le tableau, la musique s’invite au théâtre grâce à la prestation d’une vingtaine d’élèves musicien.nes de l’école de musique Sol en Vigne et de leurs professeur.es. qui proposent aux spectateurs de devenir danseurs le temps d’un bal. Orchestre et groupes composés pour l’occasion se produiront à la suite de la pièce de théâtre.  


INFOS PRATIQUES

 

Les 1er et 2 juillet 2022 à 20h

à Saint-Fiacre-sur-Maine

 

  Théâtre et musique

-

 GRATUIT sur réservation obligatoire

auprès du Quatrain

 -

Durée : 1h20 + concert ( 45min)

-

  Pré de la Maine

(lieu de repli en cas de mauvais temps)

-

 A partir de 8 ans

-

 Ce projet ne pourrait avoir lieu sans la collaboration précieuse des équipes communales et des élus de St-Fiacre-sur-Maine

 

 

 

Billetterie :

mardi au jeudi


11h à 13h et de 14h à 17h
Tél. : 02 40 80 25 50

 

JE RÉSERVE EN LIGNE

" Sais d'où tu viens, tu seras où tu vas "

Un spectacle en partenariat avec ...

"Ils en parlent"

" Nous voilà petites troupes amateures embarquées dans un projet avec le Théâtre d’ici et d’ailleurs : le théâtre du Marais de Haute-Goulaine et le théâtre Balivernes de Château-Thébaud.

La force tranquille d’une metteure en scène pro comme Claudine Merceron c’est de rassembler les ferments du collectif, de les raviver au service d’un magnifique projet comme Les 50 en nous permettant de nous inclure avec tact au cœur même de cette création professionnelle.

Les répétitions nous permettent de vivre humainement une rencontre artistique par des dimanches en journée ou un lundi soir mensuel.

L’approche de Claudine Merceron permet à chacun d’explorer les différentes facettes des personnages proposés et d’en tirer le meilleur sur scène. 

Chacun joue, chante et même danse !  

Comme chaque troupe a le bonheur de déjà travailler avec Claudine Merceron, le travail avance à grands pas avec persévérance et ténacité et d’ici l’été, nous proposerons au public de quoi se régaler sur un sujet grave et hautement d’actualité. "